Phosphates & dérivés : Le Maroc réalise sa meilleure performance depuis 7 ans

Tracteurs neufs : Les ventes en hausse au Maroc
23 mars 2018
Le Forum de l’ENAM est à sa 12ème édition
23 mars 2018

Phosphates & dérivés : Le Maroc réalise sa meilleure performance depuis 7 ans

La production de phosphates a progressé de 22% en 2017, sa plus forte hausse depuis 7 ans, contre 2,5% en 2016, indique la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l’Economie et des finances.

La production de dérivés de phosphate a également affiché une croissance de 20,5% en 2017, après 22,5% il y a un an, fait savoir la Direction dans une note de conjoncture sur les premiers résultats de l’année 2017.

Cette progression est due à la hausse de la production des engrais naturels chimiques et de l’acide phosphorique respectivement de 16,1% et 23,8%, précise la DTFE qui impute cette dynamique au raffermissement de la demande étrangère de phosphates et ses dérivés, particulièrement en provenance de l’Amérique latine, de l’Europe et de l’Afrique.

Ainsi, le volume des expéditions de phosphate roche a rebondi de 40% en 2017 alors que celui des engrais a augmenté de 23,3% et celui de l’acide phosphorique de 5,3%, relève la même source.

En ce qui concerne le repositionnement de l’Office chérifien de phosphates (OCP) sur le marché africain, la note fait ressortir que la part de ce continent dans le chiffre d’affaires à l’export des engrais est passée de 0,5% en 2000 à 28% en 2017, ajoutant que les ventes cumulées des engrais en Afrique ont été multipliées par 8,2 entre les périodes 2000-2010 et 2011-2017 pour atteindre 21,4 milliards dirhams (MMDH).

Source Infomédiaire

Imprimer