Filière laitière : 2 nouvelles conventions d’investissements (147,3 MDH) signées au Maroc

Secteur agroalimentaire : La région Fès-Meknès attire les italiens
26 février 2020

Filière laitière : 2 nouvelles conventions d’investissements (147,3 MDH) signées au Maroc

Deux conventions d’investissement dans le secteur de l’industrie laitière ont été signées, ce jeudi 5 mars 2020. La première, signée par le Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie verte et Numérique, M. Moulay Hafid Elalamy, et le DG de la société marocaine Ago Juice Processing (AJP), Brahim Belkora, porte sur l’extension de l’unité actuelle de la société basée à Meknès. L’objectif étant d’augmenter la capacité de traitement UHT et de lancer la production de nouveaux produits notamment le lait aromatisé.

La réalisation de ce projet d’investissement, dont le montant s’élève à 45,3 millions de dirhams, permettra la création de 120 emplois directs. Créée en 2010, AJP figure parmi les leaders sur le marché national de la fabrication des jus et boissons lactées avec une part de marché de 28%. La société AJP fabrique, en plus de ses propres marques, des produits pour le compte de la société émiratie Al Rawabi. Le présent projet lui permettra d’élargir son partenariat avec d’autres opérateurs internationaux.

La deuxième convention d’investissement a été signée par Elalamy avec le PDG de la société Land’Or SA (Tunisie), Hatem Denguezli. Elle porte sur la mise en place d’une unité industrielle à Kénitra spécialisée dans la fabrication de fromages. D’un montant global de 102 millions de dirhams, ce projet permettra de générer 102 emplois directs. Land’Or SA, société cotée en bourse de Tunis depuis 2013, vise à travers la création de cette nouvelle unité industrielle à renforcer la croissance du groupe et à améliorer sa compétitivité à l’international. Son activité permettra de substituer les importations de Land’Or Maroc, constituées principalement de produits propres et de marques de distributeurs fabriqués par l’usine en Tunisie, par des produits fabriqués au sein de la nouvelle usine de Kénitra.

Elalamy a souligné, à l’occasion, l’importance de ces nouveaux projets attestant de la dynamique d’investissement que connait le secteur des industries agroalimentaires. Et de réitérer l’engagement du Ministère à soutenir la croissance du secteur en renforçant notamment sa compétitivité.

Source : Infomediare

Imprimer